-10% sur votre première commande avec le code NEWSAMA10 (hors livres)

Comment transformer son être avec l’alchimie des astres ?

Par Lil, Jean-Marie et Estelle |le 21 avril 2022

Quels mystères se cachent derrière les symboles de nos traditions ? Et comment les planètes en sont la source d'inspiration ?

Nous avons tous grandi avec les chocolats de Pâques, en forme d’œufs, apportés par le lapin ou les cloches ! Mais ce que nous connaissons moins, ce sont les mystères cachés derrière ces symboles. Et peut-être encore moins ce qui se passe au-dessus de nos têtes dans cette période, haut dans le ciel ! Découvrez le mois d’avril et le retour du printemps sous un nouveau jour et en prenant un peu de « hauteur » …


Avril : qui et quand ?

Entrons donc dans cet univers secret qui nous ramène loin dans l’histoire de l’humanité, quand les dieux et les hommes se côtoyaient.

Le nom « avril » découlerait du nom de la déesse Aphrodite en l’honneur de laquelle des fêtes étaient organisées à l’époque grecque.

Puis, les Romains assimilèrent dans leur mythologie Aphrodite et Vénus. Et comme le dieu Mars et la déesse Vénus sont amants, il est dit qu’avril a aussi été attribué à Vénus afin de rapprocher symboliquement les deux divinités.
 

Les mystères du printemps

Dans de nombreuses cultures, des fêtes célébraient le printemps et le retour de la vie à la surface de la Terre. Si nous devions remonter dans le passé pour trouver l’origine de ces fêtes, nous arriverions probablement aux débuts des temps lorsque les Hommes tournaient les yeux vers le ciel pour comprendre la vie sur Terre.

Organiser ces fêtes permettait de remercier le cycle de la nature qui apportait nourriture, abondance et naissance des nouvelles générations.

Les sages de ces époques transmettaient ces connaissances de façon subtile pour que chacun puisse les comprendre en utilisant des symboles, des images, des histoires ou des chansons, et des comparaisons entre le Ciel et la Terre. C’est ainsi que les dieux ont été créés et ont reçu des attributs de la nature et du cosmos.

C’est la fête d’Ostara qui fait le pont entre les festivités païennes et la Pâques chrétienne que nous connaissons.

En allemand, ost signifie « est », et fait référence à l’aube donc à la vie qui s’éveille tranquillement après le sommeil hivernal. Lors de cette fête, le nouveau jour était célébré, l’éveil à une réalité différente de l’hiver.

Puis, notre culture a changé et la religion chrétienne a pris sa place avec Pâques. Mais ce n’est pas pour autant que les symboles se sont perdus ! Aujourd’hui encore, nous célébrons la nature, les forces du Ciel et de la Terre :

Les œufs symbolisent la renaissance,

Le lapin est un ancien symbole de la lune et donc de la fertilité et de la terre,

Les cloches nous permettent de sonner le réveil de la Terre et de la nature.

Si nous levons maintenant les yeux vers le ciel, à quel moment de l’année correspondent ces fêtes ? A l’équinoxe de printemps qui marque le temps égal du jour et de la nuit. Ainsi, le soleil et la lune prennent une place primordiale dans cette danse des planètes et de leurs influences sur la Terre. D’ailleurs, Pâques est toujours fêtée un dimanche – qui se dit Sonntag en allemand, « jour du soleil ». Et plus précisément le dimanche suivant la première pleine lune de printemps.

D’un point de vue de la chrétienté, Pâques nous permet de célébrer la Résurrection – retour de la mort à la vie – du Christ. Le Christ étant considéré comme un esprit solaire, un autre rapprochement peut être fait entre la renaissance du Christ apportant une nouvelle vie à l’humanité, et le soleil qui revient réchauffer la Terre pour que la vie pousse de nouveau.
 

Lune et soleil : deux polarités pour ne faire plus qu’un(e)

Avril est donc un mois de transformation, de passage d’un état à un autre où la lune et le soleil jouent de leurs polarités !

Le soleil est souvent vu comme masculin avec sa force, sa vigueur et sa chaleur vivifiante. Il est un principe actif qui emporterait avec lui toute vie sur Terre s’il disparaissait. En astronomie, astrologie et alchimie, il est représenté par un point au centre d’un cercle ☉. Il est donc au centre de notre vie et nous gravitons autour.

La lune quant à elle, est cette figure douce qui berce l’enfant en son sein. L’image de la mère, de la Femme est donc présente à nos esprits. Dans sa douceur, elle est aussi le reflet des émotions, du changement, de la fécondité et également de la croissance. En avril, elle incarne particulièrement la mort et la renaissance (lune noire, montante, pleine lune et lune descendante) .

Le duo soleil/lune symbolise aussi la dualité : lumière et ombre, homme et femme, yang et yin, révélation et mystère. C’est donc un moment de l’année qui permet aux êtres humains de dévoiler des choses qui étaient cachées et de s’en servir pour grandir, évoluer, s’améliorer.

 

Le mois d’avril ne nous invite pas seulement à choisir l’un ou l’autre mais plutôt, comme le symbole alchimique, à concentrer les deux non plus dans l’opposition mais dans la complémentarité afin de contenir le Tout.

La lune et le soleil sont même indissociables, dans les traditions, car celle-ci est le reflet du soleil lorsque les ténèbres nous entourent.

Mais le ciel ne contient pas que ces deux astres : il y a les planètes, qui jouent, elles aussi, leur rôle. Chaque planète n'est pas seulement un corps matériel, mais aussi un Esprit planétaire qui participe à l'évolution humaine. Les planètes, lorsqu'elles se trouvent à un endroit ou à un autre de la voûte céleste, envoient des vibrations, certaines énergies ou "messages". Et c'est à nous de les utiliser au mieux.


 

Avril 2022 : un évènement UNIQUE dans nos vies !

Et maintenant le mois d'avril 2022, le ciel de printemps, où les planètes nous font signe pour s’imprégner de leurs qualités :

Au début du mois d’avril, c’est la volonté qui s’intériorise en lien avec Mars et Saturne. Tandis qu’à la fin du mois, Vénus et Jupiter se retrouvent à leur tour en étroite conjonction. C’est alors la sagesse, la connaissance qui rencontre l’amour.

Les sages des anciens temps nous diraient donc que ce mois d’avril concentre, en lui seul, un chemin d’évolution : nous commençons par la volonté d’un changement intérieur pour arriver à la grande idée que l’Amour sans la Connaissance n’est rien et inversement. 

Et surtout… Un événement historique dans le ciel, le 12 avril ! La rencontre de Neptune et Jupiter dans le signe des Poissons, dont nous pouvons expérimenter les énergies tout au long du mois d'avril et au-delà. C’est en 1856 qu’ils se sont rencontrés dans cette position pour la dernière fois ! 

Neptune est le dieu des eaux, frère de Jupiter, fils de Saturne. En astrologie, c'est la planète qui porte le plus haut principe d'Amour, la planète de l'initiation. C'est la planète de nos idéaux spirituels/sociaux, des mystères, des perceptions intérieures, et en même temps de l'ignorance et des illusions.

Et Neptune est actuellement en Poissons, le dernier signe du Zodiaque. En 165 ans, il a traversé tout le zodiaque, accumulant les expériences et les épreuves de tous les signes, et à la fin il y a un examen de tout ce qui a été appris. Et nous pouvons penser à l'épreuve de ce temps pour les gens de ce monde.

Pour se préparer au mieux à cet examen, il rencontre son frère Jupiter (Zeus), le dieu du ciel, de la lumière du jour et de l'orage, dont l'un des rôles est celui de professeur/maître. La dynamique de Jupiter est une dynamique d'expansion, une action qui déborde...

Selon le principe cosmique que "tout ce qui est en haut, est comme en bas", ces énergies et ces messages sont envoyés par les esprits planétaires à nous, les humains : soit nous réussissons l'examen, soit nous devons recommencer. Les Cieux nous envoient de l'aide, car Jupiter est le grand bienfaiteur de l'astrologie : sa vertu est la générosité.

Ainsi, cette rencontre des Frères en Poissons va développer ce qui est profond en nous, et notamment nos émotions. Et nous pouvons chacun faire l'exercice du STOP : arrêter ce que l’on fait quelques instants, fermer les yeux pour mieux se ressentir et observer ce qui vit en nous, quelles pensées et émotions.... Chacun de nous est responsable de ce qui vit en lui, de ce que les planètes vont l'aider à multiplier/expansionner : paix et tranquillité ou haine et colère... Illusions, secrets et confusion, détachement de la réalité, ignorance et frustration, position de victime...

Ou le cercle du salut : nos plus hautes aspirations, nos Idéaux... les pratiques spirituelles (ou, si vous n'utilisez pas le mot spirituel, les pratiques qui mènent à la paix, à l'harmonie...), la méditation…. Conscience : Je suis responsable de ce qui vit en moi ; je suis responsable de ce qui se passe autour de moi.

Un autre élément est important : la CONNEXION. Comme dans cet océan, nous sommes tous des gouttes d'eau, nous sommes tous connectés, nous sommes tous en relation dans cet AMOUR universel qui accepte tout.

 

Pour conclure

Cette période est l'occasion pour tous ceux qui cherchent à entendre leur voix intérieure, à la réveiller. Développer ce qui est bon, beau et vrai, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. C’est aussi assumer la responsabilité de ce que je pense, ressens et fais, avec courage, en réalisant que je fais partie de ce monde et que le monde et les autres font partie de moi, nous sommes tous interconnectés ou "Je suis dans l'univers, l'univers est en moi".

Le mois d’avril – et encore plus spécifiquement en 2022 – nous offre donc une chance d'éveil à quelque chose de nouveau, de supérieur et même de spirituel pour celui qui le cherche avec authenticité.

Alors, aidons-nous les uns les autres à réussir ce test ! Amour et compassion pour nous tous en cette période de renaissance.

 

Joyeuses Pâques et renouveau à tous et chacun de nous !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté à votre compte pour commenter